Pompes à chaleur.

Publié le par Jean-Pierre

Encore un scandale d’état

En partant d’une idée fausse « L’accusation du CO2 comme responsable de l’effet de serre » l’on est prêt à commettre n’importe quelle solution pour appauvrir l’atmosphère de l’élément nutritif de la végétation et du plancton.

S’il est vrai que nos politiques ont un niveau de réflexion au ras des pâquerettes, voir la nomination de notre nouveau premier ministre, ayant fait partie de la nouvelle organisation de nos hôpitaux le fameux T2A responsable de la gestion désastreuse de ceux-ci.

En ce qui concerne les nouvelles idées pour le chauffage des habitations, suppression total du fioul et du chauffage au bois. Bien sur le bois étant une énergie renouvelable il faut l’interdire.

Un chauffage miracle la pompe à chaleur, certainement une idée des pros nucléaires.

Personne ne vous indiquera le rendement énergétique global.

L’on ne vous indiquera pas quand récupérant des calories à l’extérieur vous alliez refroidir l’extérieur.

Affin de vous poussez à changer votre mode de chauffage l’on vous fera connaitre la possibilité d’employer votre pompe à chaleur comme climatiseur l’été.

L’on ne vous indiquera pas quand rejetant les calories de l’intérieur de votre habitation vous alliez réchauffer l’extérieur et comme les pompes à chaleur n’ont pas un rendement de 100% vous rejetterez à l’extérieur plus de calories que vous en aurez retiré de votre logement.

Et lorsque qu’un hiver sera un peu plus froid il faudra un petit chauffage d’appoint qui sera bien sur électrique.

Vous aurez au niveau des villes des hivers plus froid et des étés plus chaud

Merci la convention citoyenne pour le climat.

Les coachs ont réussi le travail pour lequel ils sont payés.

Appareil photo

 

Dans quel état va-t-on retrouver la France après 50 années d’une gouvernance déplorable qui a et continue à détruire son industrie au profit de quelques individus afin qu’ils s’enrichissent encore plus, avec l’aide de collabos prêt à tous les mensonges moyennant un gain d’argent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article