CORONAVIRUS

Publié le par Jean-Pierre

CONFINEMENT

Hôpital Avicenne Bobigny. Service de réanimation.

Quel intérêt avons-nous à rester confiné ?

Certes il y avait d’autres façons d’enrayer la pandémie, la fermeture des frontières notre président n’en a pas voulu, il a confondu les virus avec le pollen. Ne possédant aucun moyen de protéger la population d’une contamination galopante comme d’autres pays l’ont fait seul le confinement restait très utile.

Lundi 30 mars l’on nous annonçais que s’il n’y avait pas eu de confinement le 17 mars il y aurait eu 2000 morts de plus, ce qui est exact mais s’il y avait eu le confinement une semaine plus tôt l’on aurait eu 1000 morts de moins. Mais il est vrai que l’on faisait passer l’intérêt d’une élection avant la santé des français.

Pour comprendre l’intérêt du confinement si chaque personne porteuse du virus contamine 2 personnes et ainsi de suite nous arrivons au désastre suivant :

Après 10 échanges nous avons 1.152 contaminés.

Après 15 échanges nous avons 36.854 contaminés soit une ville comme Draguignan infecté

 Après 18 échanges nous avons 294.912 contaminés soit une ville comme Nantes infecté

Après 19 échanges nous avons 589.824 contaminés soit une ville comme Lyon infecté

Après 21 échanges nous avons 2.359.296 contaminés soit une ville comme Paris infecté

Après 26 échanges nous avons 75.497.472 contaminés soit la France entière infecté.

Et à raison de 2% de mortalité nous pourrions avoir 1,5 millions de victimes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article