Jean-Marc Jancovici

Publié le par Jean-Pierre

Un homme qui ce dit écologiste et qui agit contre le bien de la nature.

Mais il avoue être pronucléaire.

Il compare le nombre de victimes entre "l’exploitation du charbon avec le nucléaire" il a raison les 300 ans de l’extraction du charbon on fait plus de morts que les 50 années du nucléaire. Mais qu’en sera-t-il en 2270 ?

Par exemple lorsqu’il parle de l’Ozone, car pour lui il y a un bon ozone et le mauvais ozone.

Le mauvais c’est celui à très basse altitude, car il est vrai qu’il peut être irritant pour certaines personnes souffrant des voies respiratoires, mais il oubli de parler de la propriété de ce gaz à transformer le monoxyde de carbone (CO) gaz mortel détruisant les globules rouges du sang en simple Dioxyde de carbone (CO2) et oxygène (O2) deux gaz indispensables à la vie sur terre et d’assainir l’air en détruisant certaines bactéries.

Quant au bon ozone, gaz à effet de serre 4 fois supérieur au CO2, celui qui est sensé nous protéger du rayonnement ultraviolet vrai mais il n’est pas le seul, l’oxygène en absorbant les rayons ultraviolets reconstruis des molécules d’ozone, en vous parlant du bon ozone il conseille donc d’augmenter l’effet de serre au-dessus des pôles.

Mais rassurez-vous ce n’est pas 35 molécules sur un milliard de molécules d’autres gaz qui influeraient l’effet de serre de la même façon que 4 dix millièmes de CO2 n’influe réellement dans notre effet de serre atmosphérique.

Il se dit écologiste et pourtant il demande de réduire le CO2 de l’atmosphère sous prétexte de diminuer l’effet de serre, car s’il est vrai que le CO2 est un gaz à effet de serre il faut garder en mémoire que dans l’atmosphère il y a 4 molécules de CO2 pour 10000 molécules d’air.

Il nous parle du Méthane (CH4) oui c’est un gaz à effet de serre mais pour 1 milliard de molécules d’air il y a 1,8 molécules de Méthane dans l’atmosphère.

Mais il ne parle jamais des molécules d’eau (H2O) et pourtant le spectre d’absorption du rayonnement terrestre étant beaucoup plus important que pour le CO2. Et il y a 10 à 20 fois plus de molécules d’eau que de molécules de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Oui le pourcentage de CO2 dans l’atmosphère à tendance à croitre ce qui est un bienfait pour la végétation et le plancton et avec le réchauffement des étendues d’eau c’est en grande partie dû au dégazage des étendues d’eau (Océans, mers, lacs).

Ce monsieur publie cette courbe Répartition des contributions à l’effet de serre « naturel » des différents gaz présents dans l’atmosphère.

 

Cette courbe provient d’une publication du GIEC, il ne prend pas le risque de démontrer ce résultat, car comment expliquer qu’avec 25 fois moins de molécules de CO2 que de molécules d’eau dans l’atmosphère le résultat soit supérieur à 1% pour le CO2, de plus la bande d’absorption du rayonnement terrestre étant nettement plus étroite que la bande d’absorption de la vapeur d’eau.

Il y a un réchauffement de toutes les étendues d’eau, cela a pour conséquences d’émettre les gaz dissous dans l’eau mais aussi et surtout d’augmenter le taux d’humidité de l’air, donc d’augmenter l’effet de serre et cette augmentation fait monter la température de l’eau et de l’air.

Est-ce qu’une seule fois monsieur Jean-Marc Jancovici vous parle de l’augmentation du pourcentage d’humidité dans l’atmosphère sur toute le surface du globe et plus particulièrement au-dessus des pôles ?

Vous a-t-il parlé de la diminution nuageuse dû à l’augmentation du champ magnétique solaire déviant les rayons cosmiques venant de l’univers contribuent à la formation nuageuse dans l’atmosphère.

Les étendues d’eau se réchauffant l’eau augment de volume, recouvre de plus en plus les parties terrestre donc augmente sa surface d’évaporation.

Mais voila lorsque l’on est à la tête d’une entreprise (Carbone 4), entreprise conseille pour diminuer la production de CO2 il suffit de se servir des rapports du GIEC pour être couvert.

Posez la question aux organisations dites écologistes sur l’augmentation des dons récoltés depuis la peur du réchauffement climatique, oui il y a réchauffement et nous n’y pouvons rien, le seul responsable le soleil.

Si la vérité éclate fini les retombées financières pour les nombreuses associations d’écologistes, fini les rentrées d’argent sous formes de taxes, fini le gaspillage d’énergie pour les automobiles à moteurs électrique, fini le chauffage électrique des habitations et des pompes à chaleurs. 

Bizarrement tout le monde prend pour paroles d’évangiles les annonces du GIEC grâce à ces nombreux scientifiques mais personne ne croie les nombreux scientifiques pro Monsanto.

Renseignez-vous sur les nombreux milliards de dollars qui changent de mains grâce au CO2.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article